Les quatre piliers de l’estime de soi
Les quatre piliers de l’estime de soi

Les quatre piliers de l’estime de soi

Les piliers de l’estime de soi sont les bases sur lesquelles se construit une estime de soi forte et satisfaisante. En effet, pour édifier un édifice robuste et résistant au passage des années il est nécessaire dans un premier temps de créer des fondations solides et appropriées.

Nous sommes les propres bâtisseurs de l’estime de nous même. De notre amour propre et chacun a en main les outils nécessaires à cet accomplissement.

Pour y parvenir, découvrez dans cet article les quatre piliers de l’estime de soi.

les piliers de l'estime de soi
L’estime de soi peut se bâtir

Les piliers de l’estime de soi le podcast

Le premier des piliers de l’estime de soi

La connaissance et l’acceptation de soi vont de pair et sont certainement les choses les plus importantes pour développer une bonne estime de soi.

La connaissance de notre personne nous donne la force d’avancer dans l’existence et de faire face aux aléas de la vie. Elle nous éclaire sur nous-mêmes bien entendu, mais elle nous permet aussi de mieux interagir avec les autres.

En ayant bien conscience de qui nous sommes. De ce que nous voulons et ne voulons pas, nous sommes plus à même de prendre les décisions le plus en accord avec notre être.

En conséquence, nous développons une certaine confiance en nous qui nous permet d’aller vers les autres plus sereinement.

L’acceptation de soi devrait être naturelle pour chacun, mais ce n’est souvent pas le cas. Les autos-jugements négatifs, les perceptions déformées de l’image de nous même nous empêchent fréquemment de nous accepter tel que nous sommes.

Cessons de nous juger et à la place prenons le temps d’assumer l’intégralité de notre personne. Ne pas se voiler la face sur nos défauts ils sont en partie qui nous sommes. Ces derniers ne doivent toutefois pas occulter nos qualités propres, tout le monde en a.

Ce sont celles-ci à qui nous devons prêter le plus d’attention. Que nous devons entretenir et faire croître de manière équilibrée.

La connaissance et l’acceptation de soi se façonnent au quotidien. Chaque jour nous reprenons cette compréhension intime de qui nous sommes.

Le premier des piliers de l’estime de soi est probablement le plus difficile à saisir et à pratiquer. Cependant, c’est selon moi le plus important et le plus précieux a conserver.

les piliers de l'estime de soi
L’affirmation de soi est le chemin le plus court pour être aligné avec nous-mêmes

 L’affirmation de soi, le deuxième pilier

L’affirmation de soi c’est oser être soi même et dire qui nous sommes.

C’est défendre notre personne et ce en quoi nous croyons. C’est nous libérer de tous les freins que notre éducation, ainsi que le jugement que nous portons sur nous même nous ont fait intégrer. Cela peut prendre du temps, mais c’est une démarche qui en vaut la peine.

C’est dire non quand on est pas d’accord, c’est nous défendre oralement, ou tout simplement dire Je.

 En prenant la parole pour exprimer notre ressenti ou désaccord, nous devenons plus fort et plus sûr de nous, de la sorte l’estime de soi s’en trouve renforcée.

L’affirmation de soi est le chemin le plus court pour être aligné avec nous-mêmes et notre entourage. En effet, en nous exprimant clairement nous montrons aux autres notre potentiel, nos limites et nos forces.

Elle s’apparente à une sorte d’habilité sociale qui nécessite parfois un apprentissage. Apprendre à demander, à exprimer une critique sans blesser la ou les personnes. Cela va dans les deux sens. Elle nous permets aussi de mieux appréhender les éventuels commentaires négatifs et demandes de nos proches.

Toutefois, cette dernière nécessite un juste équilibre. S’affirmer ce n’est pas s’imposer et encore moins être ego-centré. Ne pas vouloir convaincre à tout prix et vouloir avoir toujours raison.

A l’inverse, ne pas s’affirmer et adopter une attitude passive ne peut que dégrader notre amour propre et ronger notre confiance en nous et nos capacités.

Le deuxième des piliers de l’estime de soi doit lui aussi être entretenu patiemment et quotidiennement.

les piliers de l'estime de soi
Être satisfait de soi pour augmenter son amour propre

Troisième pilier, la satisfaction personnelle

Je ne pas parle ici d’une satisfaction égoïste et vaniteuse. Il s’agit tout simplement d’être content de soi.

Si nous sommes satisfaits de nos actes, mais également de nos paroles et pensées alors la confiance et l’estime de soi s’en trouvent renforcées.

C’est plus facile à saisir si l’on projette ce mécanisme sur autrui.

Lorsque nous sommes satisfaits des actions et paroles d’un proche, alors nous lui accordons spontanément plus de confiance et d’estime.

Il en va de même pour soi. Ainsi, en développent notre bien-être et contentement personnel nous apportons de la matière première à la construction du troisième pilier de l’estime de soi.

S’efforcer de trouver des domaines dans notre vie où nous sommes partiellement ou totalement insatisfaits. Chercher à les améliorer est une démarche positive qui ne peut qu’augmenter notre amour propre.

Célébrer nos petites victoires du quotidien, savourer les plaisirs simples de la vie sont des choses élémentaires que nous laissons trop souvent de côté. Pourtant, elles nous apportent beaucoup de bien-être et de satisfaction.

Prendre soin de soi et chercher à combler nos attentes n’est pas de l’égoïsme. Au contraire, c’est un comportement sain qu’il nous faut adopter lorsque nous souhaitons améliorer la relation à nous-mêmes et de la sorte être plus en accord avec notre personne.

Ceci nous permettra d’aller vers les autres plus sereinement, sans attendre qu’ils comblent nos besoins, car c’est cela l’égoïsme.

Il ne faut pas attendre des autres qu’ils fassent ce que nous sommes sensés faire pour nous même.

Les piliers de l'estime de soi
Progresser nous donne envie de continuer

Quatrième pilier, la progression

 Maintenant que nous avons vu les trois premiers piliers de l’estime de soi, nous sommes plus à même de comprendre ce sur quoi nous devons progresser.

Comme dans toutes les disciplines la sensation de progresser nourrit la motivation et fait perdurer l’envie de continuer.

Essayons d’évoluer dans la connaissance de notre personne, de l’affirmation de soi et de notre satisfaction personnelle.

Cherchons à nous améliorer sans cesse quel que soit le domaine de la vie. Efforçons-nous d’aller de l’avant  dans notre rapport aux autres, à notre environnement, à la société.

Si parfois nous avons l’impression de stagner, alors il faut bien considérer ce qui nous empêche de progresser et orienter notre énergie vers la résolution de ce problème et continuer d’avancer.

Toutefois, si nous ne trouvons pas de solution il est utile et ce n’est pas un manque de courage, de demander de l’aide aux autres.

Nos familles, nos amis, nos proches peuvent nous aider à progresser. Cependant, comme exprimé dans le chapitre précédent il ne faut pas leur demander de faire ce que l’on est sensé faire pour soi.

Demandons-nous si nous avons envie de croître, et passons à l’action. Si ça ne fonctionne pas, ça ne veut pas dire que c’est impossible, ça veut simplement dire que l’on si est mal pris. Il nous faudra alors recommencer différemment sans jamais baisser les bras.

C’est souvent le fait d’abandonner, de cesser de progresser qui creuse l’estime de soi.

La recherche d’amélioration doit rester naturelle, spontanée et sincère, ça ne doit pas virer à l’obsession.

Contrairement à ce que l’on nous apprend souvent, nous ne sommes pas en compétition avec nous même.

 Les piliers de l’estime de soi, conclusion

L’estime de soi n’est pas une donnée quantifiable. On ne peut pas la mesurer, car elle varie en fonction de nos périodes de vie et de nos perceptions.

Il ne faut jamais oublier que la personne dans notre existence qui mérite le plus notre amour et notre attention, c’est nous-mêmes. C’est ça l’estime de soi.

Alors, la développer et l’entretenir ne peut que nous combler et nous permet d’avancer dans la vie plus paisiblement.


N'hésitez pas à partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *