Les méta-programmes
Les méta-programmes

Les méta-programmes

Les méta-programmes sont un concept de la PNL (programmation neuro linguistique). Ce sont des schémas de pensées qui influencent directement et de façon inconsciente nos comportements et nos modes de communication, verbale, para-verbale et non verbale.

Ce sont des filtres inconscients, propres à chacun et qui sont créés par la perception qu’un individu a de son être, de son environnement ou de la situation.

Découvrir ses méta-programmes permet de mieux se connaître, d’augmenter la confiance en soi et d’entreprendre un changement. L’objectif est de prendre conscience de certains de nos mécanismes. De la sorte, nous nous donnons la possibilité de reprendre les commandes et de procéder à des ajustements internes.

Nous ne pouvons pas les considérer comme bon ou mauvais, mais plus clairement comme adaptés ou inadaptés au contexte ou à la personne qui le vie. Il en existe de nombreux et chacun en conçoit des spécifiques et personnels puisque nous avons tous une perception différente du monde qui nous entoure.

Voici des exemples de méta-programmes communs, leur explication, leur fonctionnement et comment les dépasser.

les méta-programmes
la programmation de notre inconscient.

Ecouter l’article en podcast.

Les méta-programmes aller vers ou éviter de.

 Les qualifications aller vers et éviter de sont deux types de conduites révélatrices de notre motivation mais aussi dans le choix et la formulation d’un objectif.

Éviter les résultantes négatives d’une situation.

Aller vers un contexte ou un état désiré.

Chacun d’entre nous est une combinaison « d’aller vers » et « d’éviter de ». Nous avons tous des domaines dans lesquels nous souhaitons aller vers, et d’autres dans lesquels nous nous comportons de façon à l’éviter.

Il se trouve du positif et du négatif dans les deux. Les « aller vers » n’ont pas un talent particulier qui les conduirait à atteindre systématiquement leurs objectifs. Quant aux « éviter de » ce ne sont pas forcément des êtres pessimistes, manquants de volonté et d’initiative.

Ces deux attitudes sont complémentaires. Notre part « d’aller vers » est le moteur de notre motivation et notre part « d’éviter de » est notre boussole pour ne pas nous perdre en chemin et éviter les déconvenues.

En comprenant vers quoi nous souhaitons aller et ce que nous cherchons à éviter nous en apprenons davantage sur nous-mêmes et nos comportements. Décrypter ses méta-programmes est utile dans une démarche de progrès personnel. En effet, celui-ci nous permet d’ajuster nos attitudes et de fixer des buts et de réaliser des projets plus en accord avec notre personne.

Il est important de ne pas se focaliser sur une seule facette, mais de réussir à composer avec les deux. Car, elles sont en quelque sorte indissociables.

Référence interne ou externe.

Ce méta-programmes tire toute sa dimension du fait qu’il nous aide à déceler notre degré de confiance et d’estime de nous-mêmes.

Une personne en référence interne a recours en priorité à des éléments intrinsèques pour prendre position : son vécu, ses connaissances et ses compétences.

Elle se base sur sa propre perception des choses, fruit de son expérience.

– Point positif : l’opérateur « référence interne » témoigne d’une certaine confiance en soi.

– Point négatif : il peut également traduire un manque de souplesse et d’ouverture au changement.

Une personne en référence externe, comme ce terme l’indique, va rechercher l’information à l’extérieur d’elle-même (auprès des autres).

Manifestement, une personne en référence interne affiche une grande confiance en ses capacités. Pourvue d’un sens élevé de l’initiative, une telle personne ne craint pas de prendre des décisions.

À contrario, un individu en référence externe aura tendance à l’effacement, en recherchant presque en permanence l’approbation des autres, son manque de confiance en soi est perceptible.

Il est utile de s’exercer à passer d’une position à l’autre ( interne ou externe) en fonction des nécessités.

 Si nous estimons ne pas détenir ou ne détenir que partiellement l’information ou le savoir-faire, il nous faudra l’acquérir (référence externe). Ce fonctionnement nous permettra d’étendre notre capacité à interagir avec les autres.

 Dans certaines situations, nous devrons savoir rester nous-mêmes et exprimer ce que nous sommes (référence interne). Ceci permet de développer l’affirmation de soi, et d’accroître notre estime personnelle.

femme qui s'interroge
De qui attendons-nous des réponses ?

Globale  ou spécifique.

Il s’agit ici d’un méta-programme axé sur le traitement de l’information et sur la communication, la prise de parole.

Pour un global, la personne va construire dans son esprit une représentation d’ensemble des faits ou des informations.

 Elle s’exprime avec des phrases courtes et aura plus de facilités à proposer des synthèses, ou faire des bilans.

En nous reconnaissant dans le profil global, nous pouvons ainsi apprendre à enrichir nos expériences et nos descriptions avec plus de détails et de précision. Prenons le temps d’expliquer les interactions entre les éléments d’un événement et les rapports de cause à effets.

Pour un spécifique, chaque détail a son importance et doit être pris en compte. 

La personne spécifique s’exprime avec des mots précis, ses phrases sont plus longues. Car, c’est important pour elle de donner un maximum de détails.

Si nous sommes spécifiques, entraînons nous à devenir plus concis et synthétiques. Apprenons à repérer ce qui est important et à ne garder que l’essentiel. Habituons-nous à résumer un livre ou un film en une phrase. Écrire des SMS plus courts.

Comprendre si notre interlocuteur est plus global ou spécifique nous permet d’adapter notre discours dans le but de mieux communiquer. De faire passer plus facilement notre message ou nos idées.

En outre, si nous sommes timides ou que nous ne sommes pas à l’aise avec la conversation en général cela permet d’entretenir plus facilement l’échange verbal.

En nous entraînant à être les deux, nous pouvons alors choisir en fonction du contexte la meilleure option.

Proactif, réactif et passif.

Ce méta-programme est donc composé de ces trois éléments. Ils conditionnent nos réactions et nos attitudes face aux événements du quotidien.

Une personne proactive anticipe et se prépare à différentes options, elle assume entièrement ses choix et leurs conséquences. Le proactif apporte spontanément des solutions aux problèmes et endosse les résultats qu’ils soient satisfaisants ou non.

Une attitude proactive peut transformer une situation pénible en quelque chose de positif. 

Les personnes à tendance réactives sont souvent affectées par leur environnement physique et émotionnel. Une contrariété, une mauvaise critique d’un collègue ou d’un proche peut tout à fait les déstabiliser et leur faire perdre leurs moyens.

Elles agiront souvent dans l’urgence, et laisseront leur état émotionnel tributaire du comportement des autres et des aléas de leur quotidien.

Le passif passe une grande partie de son temps à faire des choses non urgentes et non importantes. Une certaine tendance à la procrastination et à laisser les choses se dégrader.

On peut dire qu’il se laisse porter, n’entreprend pas ou très peu et n’a pas vraiment d’objectifs ou de projet de vie. Il peut passer du temps à se plaindre de quelque chose, mais ne rien faire pour améliorer son sort.

 Il va de soi que la plus part du temps nous alternons entre ces trois comportements en fonction de la situation. Nous pouvons par exemple être proactifs au travail et réactifs dans notre vie personnelle.

Il est utile de saisir quelle attitude nous adoptons et dans quelle situation pour ajuster celle-ci. Afin d’obtenir plus de satisfaction et de résultats positifs. De cette façon, nous augmentons notre confiance en soi et l’estime de nous-mêmes.

homme qui prend soin d'une femme
Prenons-nous trop soin des autres ?

Tri sur soi, tris sur l’autre.

Tri sur soi : La personne comble ses propres besoins, s’affirme et se met au premier plan. Il est important de noter que ceci n’est pas de l’égoïsme.

Tri sur l’autre : La personne fait passer les besoins des autres avant les siens ou à la place des siens.

Ici aussi c’est deux éléments sont complémentaires et doivent être équilibrés. Ce méta-programme est intéressant à analyser pour les personnes qui souhaitent gagner en assurance ou pour ceux trop timides qui ont du mal à aller vers les autres.

Pour développer une bonne affirmation de soi, il est déterminant de travailler le tri sur soi. Il faut s’apprécier suffisamment pour se faire passer en premier, exprimer envers sa personne un respect profond et sincère.

Évidemment, cela ne nous empêche pas d’être sympathique et de rendre service à nos proches. Toutefois, il ne faut jamais oublier de nous écouter nous-mêmes d’oser dire non. De défendre nos opinions et d’exprimer notre désaccord.

Créatif ou procédurier.

Une personne orientée créatif aimera essayer de nouvelles façons de faire. Elle appréciera la variété et sera efficace dans le démarrage de nouveaux projets.

Au tempérament novateur et intuitif elle aime la découverte c’est en quelque sorte un explorateur.

Quelqu’un orienté procédure aime suivre les règles et respecter les divers modes d’emplois et protocoles.

Avec ce méta-programme aussi il est utile de jongler entre les deux attitudes en fonction du plus approprié. Il faut dans certains cas suivre un règlement et dans d’autres faire appel à notre créativité.

Les méta-programmes ce qu’il faut retenir.

 Bien que cette liste ne soit pas exhaustive elle illustre certains méta-programmes fréquents dans lesquels la plus part d’entre nous peuvent se reconnaître.

Par la suite, chacun en créé des personnel et spécifiques, en fonction de son tempérament, de la façon dont il perçoit le monde et de son vécu.

Comprendre quels méta-programmes nous utilisons ou celui qu’utilise un proche ou notre interlocuteur nous aide à ajuster ou modifier nos attitudes. À mieux appréhender nos comportements et réactions et de cette façon mieux nous connaître et développer une estime personnelle forte et saine.

Merci de m’avoir lu.

N'hésitez pas à partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.